• Le club.

    - Benjamin -

    Mél' était passée adolescente, c'était super pour elle mais elle avait la chance de ne pas débuter le lycée de suite, faisant partie du deuxième groupe de rentrée. Moi ma classe était au complet aujourd'hui alors on allait devoir commencer les cours... ce dont je n'avais pas hâte parce que de ce que j'avais pu voir avec maman, c'était plus du tout la même difficulté ! Point positif : la demande de changement de classe de Milo a été acceptée, apparemment il avait quelqu'un de très persuasif pour soutenir sa demande auprès de la directrice... encore une histoire de tronçonneuse.

    Sinon moi j'avais donné tous les papiers et demandé l'adhésion à un club aujourd'hui, malheureusement c'était pas administratif, du moins seul le chef de club donnait la décision définitive, et vu que je les rencontrais aujourd'hui, j'étais un poil stressé. En plus j'étais pas avec Milo, lui il avait choisi le club d'échecs, rapport aux activités "tranquilles" et à ce qu'il voulait faire plus tard, mais il voulait pas me dire quoi parce qu'il disait que j'allais penser que ça lui ressemblait pas... je suis deux fois plus curieux maintenant.

    Le club, et Milo.

    Le premier cours auquel j'ai eu droit était le cours de sciences physique, alors je sais pas où est passé le physique là-dedans, moi je trouvais ça plutôt intellectuel, et ça m'a conforté dans l'idée que le lycée c'était pas de la tarte... bon un truc sympa c'est que le prof est complètement barré, du coup ça rend les cours un peu plus fun, même si je comprends rien quand il sort une blague sur sa matière.

    Le club, et Milo.

    La sonnerie a été une véritable délivrance pour mes neurones, et j'ai profité de la récré pour harponner Milo dès sa sortie dans le couloir.

    Le club, et Milo.

    - Tu m'as toujours pas dit pourquoi tu m'avais pas invité !

    Le club, et Milo.

    - Ouaip, ben t'inquiète c'est pas comme si je cherchais à le cacher. En fait comme ma mère commence à aller un peu mieux, disons qu'elle s'ouvre un peu plus, on s'est dit que le mieux c'était que ce soit un peu plus privé comme fête, j'ai envie qu'elle comprenne qu'elle a encore une famille, plutôt qu'elle pense qu'elle n'a plus d'amis tu vois...

    - Ah ouais, et ça a marché ?

    Le club, et Milo.

    - J'pense, genre tu vois elle était plus proche de moi, elle m'a même pris dans ses bras pour me féliciter, elle l'a jamais fait avant, ça m'a fait tout bizarre !

    J'étais content pour lui que ça s'arrange, c'était trop triste sinon. On a discuté encore un peu avant que l'inter-cours se termine et qu'on change de salle pour revenir dans notre principale, où c'est le prof de maths qui a pris la relève.

    Le club, et Milo.

    J'avais encore envie de bavarder, mais Milo était hyper concentré sur le cours, j'le reconnaissais plus quoi, et comme Killian était en train d'écrire je ne sais quoi sur son cahier, ben c'était pas trop possible. Bon alors, je jure avoir essayé de me concentrer hein, mais bizarrement mes pensées sont passées des équations à deux inconnus à Diana au rang de devant.

    Le club, et Milo.

    J'ai dû revenir assez brutalement sur la terre des Sims quand elle a tourné la tête vers moi, comme ça devait faire un bon paquet de temps que je l'observais, j'ai dû replonger le nez dans mon cours, et euh... ben j'étais très largué. Heureusement que je suis pas passé au tableau durant la partie exercices, parce que ç'aurait pas été très glorieux, et pourtant Milo a essayé de m'expliquer, mais dès qu'on changeait de situation "type" ben j'étais paumé moi...

    Dès que la sonnerie a retenti on s'est rendus rapidement au self, vu que les activités de club étaient sur l'heure du midi, et qu'on avait pas envie d'être en retard.

    Le club, et Milo.

    Y avait encore pas mal de places dans le self et on a pu s'installer sans avoir à bouger de chaises, on s'est servis et on a pris une table pour continuer à discuter.

    Le club, et Milo.

    - Dis-donc Benji, c'est pas en reluquant les filles que tu vas comprendre les maths tu sais.

    - Euh...

    Mais comment il a remarqué ça alors qu'il avait l'air à fond dans le cours lui ?

    Le club, et Milo.

    - C'est "l'effet Diana", ça va lui passer.

    Ça a eu l'air de bien faire rire Milo et j'ai piqué dans mon assiette avec un air boudeur.

    - N'importe quoi vous vous faites des idées.

    Le club, et Milo.

    Ils ont continué à me taquiner avant que la conversation ne dérive (enfin !) sur autre chose. Ensuite on s'est séparés, chacun partant pour son club. Moi j'avais choisi  le club de sport, parce que j'avais envie d'être aussi musclé que papa, même si j'avais encore du chemin à faire, puis sait-on jamais hein, ça pourrait peut-être intéresser une... les filles. J'avais donc rendez-vous à la salle de sport à côté du lycée, bon ça devrait aller, j'étais pas nul en sport en primaire... bon en même temps on nous demandait pas non plus de grimper sur les machines de torture des adultes.

    Le club, et Milo.

    Arrivé à la salle Aqualama,  j'ai cherché les autres du regard et j'ai repéré assez facilement le chef du groupe. Comme Killian me l'avait décrit la dernière fois, c'était Gaël LeGall, un blond tout en muscles, j'espérais quand même qu'il soit sympa. Non parce qu'avec les Plènozas j'ai pu voir que la "popularité", ça monte à la tête.

    Le club, et Milo.

    - Salut, Benjamin c'est ça ?

    Je hochai la tête.

    - Dé-stresse on va pas te manger, tant que tu te débrouilles un minimum sur un tapis de course et que t'es sympa, on va bien s'entendre.

    Je connaissais pas ses critères de sympa, mais j’espérais rentrer dedans. On passa se changer dans les vestiaires avant qu'on ne passe directement aux exercices.

    Le club, et Milo.

    J'ai passé les deux heures après le repas consacrées au club avec Gaël, qui critiquait les méthodes et les positions. On voyait qu'il s'y connaissait, et il était plutôt sympa en somme, même s'il plaisantait pas, valait mieux pas faiblir avant les timings accordés aux pauses. Y avait une plutôt bonne ambiance, c'est plus sympa de faire du sport en groupe c'est sûr. Bon le fait que ce soit juste après le repas n'était pas très agréable, malheureusement ce n'était pas eux qui choisissaient les horaires, alors 'fallait faire avec.

    Le club, et Milo.

    Pendant les pauses j'ai discuté un peu avec les autres membres du groupe, il y a une bonne ambiance et ils sont tous très chouettes. Donc, il y a Gaël, l'armoire à glace à côté c'est Steve Montaigne. Bon, il a pas l'air très-très futé mais il est gentil, mis à part le fait qu'il m'a broyé la main quand je lui ai dit bonjour...

    Le club, et Milo.

    Ensuite, la fille au style garçon manqué, c'est Axelle Faure, elle est très dynamique et elle sait ce qu'elle veut.

    Le club, et Milo.

    Sa meilleure amie est son exact opposé, Chloé Garnier.

    Le club, et Milo.

    Quand on en a eu fini, Gaël m'a pris à part juste avant de partir en cours.

    Le club, et Milo.

    - Bon, on voit qu'tu débutes mais tu t'débrouilles pas mal et j't'aime bien, j't'ajoute officiellement au club, rendez-vous demain.

    - OK, merci.

    Je suis retourné en cours, du français c'était déjà un peu plus simple, au moins ça m'parle, même si j'ai souvent l'impression d'inventer totalement l'interprétation des textes, tant que ça fait plaisir à la prof hein...

    Les heures de cours ont défilé, on s'est raconté nos clubs avec Killian et Milo avant de rentrer ensemble au bus, je suis plutôt content ça s'est bien passé et les autres sont sympas, je vais p't'êt' pouvoir me faire d'autres amis grâce à ça.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :