• Nos voisins nous aiment un tout petit peu trop...

    J'vous avais dit que tous les invités étaient partis ? C'était sans compter sur ces deux squatteurs que je n'avais même pas vu s'esquiver discrètement en direction de la cuisine.

    Comme s'ils avaient lu dans mes pensées ils se sont taillés vite fait et c'est Blue qui a dû débarrasser leurs restes, j'vous jure que si j'mets la main sur l'un d'eux je l'enferme dans la piscine que j'n'ai pas ! Oui même la gosse, et même si ça défonce le coeur de Rémi à grands coups d'tronçonneuse !

    Très loin de savoir quels complots se tramaient en bas, Daelyora était partie lire un livre tranquillement à l'étage, avant de se faire squatter par son mouflet.

    Lavy : C'est déprimant non ? Les auteurs savent manier des mots comme des pros et nous on n'arrivera jamais au petit orteil de leur talent, si y'a pas de quoi se sentir faible et ultra inutile à la société !

    Daelyora : ...

    Lavy : Et voilà, plus intéressée par son livre que son gosse, c'est ça la magie noire des mots !

    Viviane*toc toc toc* : Est-ce que je peux (re)rentrer ? J'ai oublier mes lunettes !

    Lola : Oh non pas encore...

    Rémi : Chouette une amie !

    Nan mais là on se fait carrément stalker !

    Truc : J'peux entrer ? J'ai oublié mon monocle...

    Nan mais on nous la fait pas à nous !

    Daemonya est parti troller des forums... j'ai l'droit d'avoir peur de moi-même ?

    Pour en revenir à nos visiteurs indésirables charmants voisins, la vieille est repartie en boudant...

    ... et le vieux devait vraiment tenir à son monocle.

    Vieux : Alors il s'appelle Bibi, il est rond avec une lentille toute ronde toute chou, il a une mignonne petite chaînette dorée...

    Lola : Non mais je vous jure que j'l'ai pas vu votre monocle moi... *pense* Un jour il comprend que j'veux m'barrer dans ma grotte moi ?

    Célesta : Qu'est-ce qu'y s'passe ?

    Daelyora : Laisse tomber t'étais pas là pour le comité d'accueil...

    Célesta : Ah oui c'est pour ça que j'ai vu un type bizarre avec une tronche de mafieux quand j'ai voulu prendre des chips, il était en train de dévaliser le frigo avec tous MES bons petits plats. J'ai cru que c'était un cambrioleur de garde-manger, alors je suis partie me planquer sous le lit...

    Daelyora : Euh... ok *pense* Et elle est rentrée sous le lit ??!

    Blue : Euh... dites, ça vous dérangerait de débloquer la porte d'entrée ?

    Daelyora : Pas possible, Daemonya a verrouillé la porte d'entrée parce qu'il en avait marre de voir des gens s'inviter chez nous. Bon, il a pas percuté qu'il fallait nous laisser le droit de passage à nous aussi...

    Blue : Et comment il veut qu'on le vire nous c't'invité auto-proclamé ?

    Vieux : Je suis encore là vous savez ! Et je vous rappelle que mon Bibi-chéri est en danger de mort !

    Blue : ...

    Daelyora : ...

    Enfin bon, Bibi fut retrouvé - ou pas - j'ai pas fait gaffe, et on réussit à se débarrasser du vieil attardé, puis tout le monde a été convoqué pour un  réunion de crise dans le salon.

    Daelyora : Rémi, je sais que ton livre sur la vie sans famille a l'air pas-sion-nant, mais pose-le deux minutes s'il te plaît, l'heure est grave.

    Lavy : Oh y'a pas qu'l'heure...

    Daelyora : Lavy...

    Célesta : Bon c'est quoi le problème ?

    Daelyora : Y'a pas assez de chambres.

    Daemonya : J'vous avais dit qu'il fallait virer les Gothik et emménager chez eux !

    Daelyora : Ça n'aurait pas résolu le problème...

    Daemonya : Mais au moins c'est classe là-bas !

    Daelyora : On n'est pas des sauvages. Enfin, pas tous.

    Lola : Bah quelques travaux vite fait ou un ajout de lits supplémentaires et ça résoudra le problème ! Moi je veux la chambre avec l'ordinateur !

    Célesta : Moi aussi moi aussi !

    Lola : Bah on n'a qu'à partager, on rajoutera un lit simple ça devrait suffire.

    Daemonya : Ouais et vu que vous vous trouverez jamais un mec toutes les deux, pas besoin d'essayer de caser un lit double !

    Daelyora : Daemonya !

    Daemonya : Ben quoi c'est vrai... puis Blue n'aura qu'à dormir dehors, et le problème est réglé...

    Blue : Tu veux que j’attrape la mort ?!

    Daemonya : Ben ouais.

    Blue : ...

    Daelyora : ...

    Lola : ...

    Célesta : ...

    Rémi : ...

    Lavy : Bon vous vous décidez oui ou non ?

    Daelyora : ...Je crois que je vais me débrouiller toute seule.

     

    Quelques aménagements plus tard, tout le monde était absolument ra-vi des changements effectués.

    Lavy : ET POURQUOI QUE JE DOIS PARTAGER LA MÊME CHAMBRE QUE BLUE ?!

    Daelyoraa : Parce que si on met à exécution les talents architecturaux de Daemonya pour te construire une chambre, ça va vite devenir une horreur cette maison.

    Lavy : ET POURQUOI QU'ELLE A UN LIT DOUBLE ET PAS MOI ?!

    Daelyora : Euh...

    Daemonya : La vie est injuste tu te souviens ?

    Lavy : ...

    Daelyora : ...

    Daemonya : ...

    Lavy : J'vais m'jeter sous un pont...

    Daelyora : N'Y SONGE MÊME PAS !

    Daemonya : Chouette !

    Daelyora : ... *regard noir*

    Daemonya : Ben quoi ?

    Oui, nous sommes très bien partis pour une cohabitation agréable et raffinée he


  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Février 2016 à 18:22

    En même avec des gens comme ça la cohabitation n'est pas envisageable intello

    Il m'a bien fait rire le vieux avec son monocle - pardon, Bibi - perdu.... Ah les gens... c'est pas croyable de s'attacher autant à des objets comme ça au point de leur donner un nom XD

      • Mardi 2 Février 2016 à 18:49
        C'est sûr x)
        Oui c'est dingue ça :o
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :