• Quand ça vous tombe dessus...

    Quand ça vous tombe dessus...

    Entre deux expéditions dans les tréfonds d'Oasis Springs en espérant trouver un truc qui ait de la valeur, j'ai été invité au mariage de Lucas. Oui carrément, son mariage. Le temps passe vite quand on "s'amuse". Bref, ils avaient invité tout un tas de gens que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam, acheté et embauché tout un tas de trucs que je ne pourrais jamais me permettre.

    ?

    On était un poil à l'étroit dans leur petite cuisine.

    ?

    Vint ensuite le moment tant attendu de l'échange des voeux et des anneaux, ça me faisait vraiment bizarre d'assister au mariage de mon meilleur ami. J'étais heureux pour lui bien sûr, mais quand même pour moi c'était hier que j'apprenais qu'ils étaient fiancé. J'ai l'impression de parler comme un vieux...

    La cérémonie s'acheva sur les applaudissements et les pleurs de joie, bon j'ai pas versé une larme, mais j'étais très heureux pour eux deux. Une fois que tout le monde se sépara pour prendre un verre, manger une part de gâteau supplémentaire ou bavarder, j'ai profité que Lucas soit enfin disponible pour le féliciter. La conversation dériva un peu plus que je ne l'aurais imaginé.

    ?

    - Et toi Vincent ? Tu n'es intéressé par personne ?

    Il me prit quelque peu de court, c'est sûr qu'être célibataire, c'était un peu tristounet, mais ne serait-ce que penser à trouver quelqu'un avec qui partager ma vie était loin d'être la première de mes priorités.

    - Euh... non. Puis franchement t'as vu la vie que j'ai ? J'vois même pas quel genre de personne voudrait la partager. Déjà que les trois quarts des gens que je rencontre déguerpissent lorsqu'ils entendent mon nom en songeant aux représailles des Plènozas, je vais finir mes jours célibataire.

    - Dis pas n'importe quoi, répliqua Lucas avec un sourire confiant, y a bien des gens dans tout Oasis Springs pour t'apprécier pour ce que tu es, sinon je ne serais pas là à t'en parler non ?

    - Oui mais toi c'est pas pareil, t'es mon pote. En plus on se connaissait avant tout ce bazar avec les Plènozas.

    - Sors-toi un peu les Plènozas de la tête, soupira-t-il, c'est pas eux qui régissent la ville !

    - Ben parois j'me demande.

    Il esquissa un léger sourire amusé, quoiqu'il me semblait voir pointer un brin d'exaspération au fond de ses prunelles noisettes.

    - Je vois il va encore falloir que ça te tombe dessus pour que tu en démordes pas vrai ? Je maintiens tout de même que tu devrais y songer.

    Et c'est censé être moi la tête de mule ?

    - Ouais ouais c'est ça, tu reprends du gâteau ?

    - Change de sujet tant que tu le peux encore, on en reparlera quand ça te tombera dessus.

    Il y a quand même un truc qui m'énerve vachement chez Lucas : c'est qu'il a toujours raison.

    ?

    J'avais repris mes vadrouilles habituelles, et j'étais très occupé à tenter de capturer une grenouille tigre qui me narguait depuis son nénuphar, lorsqu'une voix retentit dans mon dos, pile au moment où je mettais enfin la main sur le batracien, et me fit rater un battement de cœur.

    - Salut Vincent !

    Je manquai glisser et me casser proprement la figure dans l'étang et me relevait un poil furax d'avoir été surpris de la sorte. Toute mon irritation retomba d'un coup alors que je croisais du regard une paire d'yeux bleus comme le ciel d'Oasis Springs dans ses plus beaux jours. Je reconnus la fille qui m'avait tenu tout un monologue au bar il y a quelques semaines de cela. Il fallait croire qu'elle m'avait un peu marqué puisque d’ordinaire je ne retiens pas vraiment les visages de ceux que je connais peu.

    - Euh.. salut, Gwendoline c'est ça ? balbutiai-je.

    ?

    - Tu peux m'appeler Gwen, qu'est-ce que tu fais ?

    Cette question me fit réaliser que j'avais toujours une grenouille qui se débattait entre mes doigts et que je venais de manquer finir dans l'étang dans un ridicule terrible, j'ai dû faire clown dans une autre vie. En même temps quelle idée de surprendre les gens comme ça hein ? En plus y a que quand elle est dans les parages que je me ridiculise j'ai bien l'impression, où alors c'est seulement quand elle est là que j'y fais attention ? Ça se discute...

    - Ben, j'attrape des grenouilles, pour les revendre, ajoutai-je en espérant qu'elle ne se lance pas dans un discours sur la protection animale comme le pseudo-Observateur de la dernière fois ou qu'elle me prenne pour un gamin.

    ?

    - Hé chacun son gagne-pain, moi j'écris des livres, il y a un auteur que j'admire tellement, mais je suis tellement loin d'avoir son talent...

    Ouh la la ça va repartir sur une discussion interminable et j'aimerais bien continuer ce que j'étais en train de faire, il serait peut-être temps que je paie les factures un jour vu que la salle de bain a tout juste été aménagée.

    - Euh... écoute, l'interrompis-je, je n'ai pas vraiment le temps de discuter là.

    Je m'attendais à ce qu'elle s'en aille d'un air vexé, mais elle reprit avec un sourire :

    - Oui excuse-moi, je peux t'aider peut-être ?

    Je n'en avais pas spécialement besoin mais me contentai de hausser les épaules.

    - Si tu veux.

    ?

    - J'en ai une j'en ai une !

    C'est bien joli elle en a une mais je doute qu'elle l’attrape en faisant autant de bruit...

    ?

    - Zut, raté !

    Qu'est-ce que je disais...

    ?

    - Pff j'en ai marre, ça glisse et c'est tout poisseux ! Elles veulent pas se laisser attraper !

    La patience n'était visiblement pas une vertu chez elle, je n'avais pourtant envie de la voir garder cette mine déconfite et la rejoignais.

    ?

    - Ce n'est pas grave elles sont plus malines qu'elles en ont l'air ce n'est pas évident à attraper.

    - Moui... mais tu fais quand même pas ça toute la journée si ? C'est rageant !

    - Euh... non, j'ai d'autres activités.

    - Comme quoi ?

    Elle avait soudainement l'air beaucoup plus intéressée, j'espère qu'elle ne s'attend à rien d'extraordinaire.

    - Ben, je creuse des cailloux pour trouver des fossiles ou des cristaux ayant un minimum de valeur...

    Elle fronça les sourcils, évidemment dit comme ça c'est pas super passionnant. Je poursuivis peu convaincu de l'intérêt de ce que je lui racontais :

    - ...je plante aussi, ou je pêche, enfin rien de passionnant quoi.

    - T'es un genre de collectionneur ?

    - Pas vraiment non, j'essaie juste de gagner de l'argent avec les moyens du bord.

    - Mais y a pleins d'emplois disponibles ici, pas comme chez moi à Willow Creek, pourquoi tu postules pas ?

    Si elle venait de Willow Creek, tu m'étonnes qu'elle ne soit pas au courant, je grimaçai en espérant qu'elle ne se montre pas trop curieuse :

    - Ben, j'ai pas un super casier judiciaire... ni une très bonne réputation.

    Elle haussa un sourcil, je crois que c'est mort là pour le lui cacher.

    - Qu'est-ce que t'as fait ? T'as pas une tête de meurtrier.

    - Euh... j'ai eu un "accrochage" avec Malcolm Plènozas.

    Elle grimaça.

    - Ah oui... c'est pas la famille la plus riche et la plus influente de la ville ?

    - Si...

    Ce qu'elle me sortit par la suite me laissait sur le Q :

    - Bien joué faut pas se laisser marcher sur les pieds par ces gens-là !

    ?

    J'en revenais pas, comme quoi Lucas avait encore raison, y'a des fous partout.

     

    ~~~

    J'espère que ça vous aura plu et à la prochaine ;)

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 19:41

    J'adore le début ^^ et je compte bien lire la suite. Bonne idée qu tu as eu là XD il me fait bien rire d'avance Vincent 

      • Dimanche 17 Janvier 2016 à 20:00

        Coucou et bienvenue par ici ^.^

        Merci, j'espère que ça continuera à te plaire ^^

    2
    tamcat 77
    Lundi 20 Juin 2016 à 18:40

    Eh bien ! J'ai du mal à lâcher ton histoire ! winktongue Mais bon, j'ai encore de la lecture pour un moment, vu le nombre de pages ! wink2 Tu as gagné une fan ! Bah, il y a de la romance dans l'air, avec la Gwen, comme je le présumais ! yes Cela ne va pas tarder comme l'a prédit son meilleur ami Lucas qui a toujours raison ! Mdr ! J'avoue être un peu comme ça lorsque je lis une histoire ! he C'est cool qu'elle le destabilise un peu et qu'elle n'en ai rien à faire de la notoriété des Plénozas.... Vivement la suite ! happy

      • Mardi 21 Juin 2016 à 00:10

        Heureuse qu'elle te plaise ! happy

        Il faut toujours écouter ses meilleurs amis ;)

    3
    myrabelle
    Mercredi 22 Novembre 2017 à 21:44

    j'adore, je devore ton histoire !!! cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :